Comment le Receivable Financing – financement des créances – aide les entreprises à améliorer leur bilan ?

By Barbara Borrel

En décidant de financer ses créances, une entreprise reçoit le paiement de ses factures plus tôt par rapport à sa date d’échéance ; lui permettant ainsi d’investir plus rapidement ou de faire face à un défaut de trésorerie.

Qu’est-ce que le Receivable Finance ?

Cette technique éprouvée gagne en popularité, alors que les taux d’intérêts augmentent et que certaines banques revoient à la baisse leur exposition aux entreprises, notamment les ETI et les PME.

Le Receivable Finance :

  • Consiste à céder des factures clients à un financier
  • Délivre plus rapidement de la liquidité grâce à de nouvelles lignes de financement possibles, tout en étant moins coûteuses ; peut réduire la dette financière par un traitement hors bilan en consolidant le ratio Net Debt/EBITDA, et ainsi augmenter la notation crédit de l’entreprise tout en améliorant sa liquidité et réduisant ses DSOs (Days Sales Outstanding)
  • Optimise la gestion des risques clients en permettant de céder les factures et ainsi éliminer les éventuels seuils bloquant l’accroissement du chiffre d’affaires.

Comment fonctionne cette technique de financement des créances ?

L’entreprise, souhaitant céder ses factures, sélectionne la/les banques entrant dans le programme ; il est nécessaire de faire valider par son Commissaire aux Comptes la structure du montage.

Dès lors, le vendeur cède ses factures clients aux banques, qui lui règlent le montant des factures, moins les intérêts pré-comptés.  Ainsi, la gestion du poste clients, et les comptes bancaires de paiements, peuvent rester inchangés.

Pour l’entreprise c’est un règlement plus rapide des factures alors que les échéances peuvent courir jusqu’à 60-90 jours, voire plus dans certains cas. La banque peut ainsi supporter le risque d’impayés.

Les avantages de la digitalisation du poste clients avec Kyriba

Digitaliser le financement de ses créances permet :

  • De réduire les coûts en automatisant l’intégralité d’un processus encore très manuel, et de facto de réduire jusqu’à 1/3 des coûts opérationnels, tout en améliorant la fiabilité du processus, comme le rapprochement bancaire. Et ce, avec un processus commun à l’ensemble des banques participant au programme.
  • D’améliorer la fiabilité des réconciliations bancaires et la gestion des lignes/encours bancaires, que ce soit pour les opérations domestiques ou internationales.
  • Une intégration complète et transparente avec les solutions ERP, les banques et les systèmes de gestion de trésorerie et de paiements.
  • De réduire la dépendance aux banques en utilisant un seul outil et processus pour arbitrer facilement et rapidement entre les partenaires bancaires.
  • De mieux maîtriser le montant de la liquidité qui est effectivement disponible, en cas de besoin

 

Enfin, « Cerise sur le gâteau », la solution Kyriba est disponible sur la même plateforme que ses autres modules et assure ainsi une intégration encore plus rapide et facile, des tableaux de bords avancés et à 360°, des connexions pré-intégrés aves les systèmes tiers ; peu importe que le vendeur utilise ou pas les solutions Kyriba.

Share