Kyriba Global Summit – Résumé de l’événement virtuel

By Kyriba

Nous continuons à bénéficier du buzz qui entoure Kyriba Global Summit. Bien que nous nous soyons concentrés sur l’optimisation de l’expérience utilisateurs, en faisant en sorte que toutes les sessions restent concises et qu’il soit possible de se créer un programme personnalisé de trois heures, nous avons en réalité programmé au total 62 sessions présentées en 5 langues durant lesquelles des experts de 25 entreprises ont exprimé leurs idées devant près de 4 000 professionnels inscrits. Pour ceux qui n’ont pas pu y participer, voici un récapitulatif des temps forts de cet événement.

Kyriba Global Summit a débuté avec un discours de notre Président-Directeur Général, Jean-Luc Robert, dans lequel il décrit l’évolution de Kyriba qui passe d’un fournisseur de solutions unique qui aide ses clients à avoir une visibilité sur leur trésorerie, à une plateforme SaaS multi-solutions qui permet à ses clients de gérer, protéger et optimiser leur liquidité dans leur entreprise. Kyriba est prêt à soutenir les équipes financières dans leur transition vers l’Active Liquidity Management et une approche intégrée et axée sur la liquidité de la trésorerie, des paiements, de la gestion des risques et du besoin en fonds de roulement, dans le seul but d’apporter de la valeur stratégique à leurs entreprises.

Samuel Guillon, Directeur de la stratégie de Kyriba, a expliqué à quel point un assèchement soudain de la liquidité est désormais un pilier de la politique économique moderne. L’abondance de liquidité est à dissocier de la disponibilité continue et toutes les organisations doivent se préparer à des assèchements soudains de trésorerie grâce à une gestion plus active des liquidités.

Les participants ont également pu voir les dernières nouveautés concernant Kyriba Active Liquidity Network, hub de données de liquidité et de connectivité en pleine expansion sur lequel reposent toutes les solutions Kyriba. Kyriba Active Liquidity Network est une solution de connectivité « as a service » offrant une source centralisée de données de liquidité permettant à la trésorerie, aux paiements, à la gestion des risques et au besoin en fonds de roulement de bénéficier d’une approche intégrée et connectée.

Les découvertes et les points de vue de nos clients sur leurs parcours respectifs alors qu’ils aidaient leur entreprise à faire face aux défis évoqués durant ce summit ont été au centre de l’événement. Tous ces témoignages avaient un point commun : le besoin de collaboration entre les services financiers, informatiques et la trésorerie, ainsi qu’avec des partenaires externes, et ce, dans le but d’obtenir des gains supplémentaires sur un objectif plus large de transformation financière. Ces témoignages comprenaient ceux de certaines grandes entreprises et marques reconnues :

  • Le responsable déploiement de solutions Oracle ERP Cloud chez Accenture pour l’Amérique du Nord, Cameron Armbruster, et le IT Business Relationship Consultant dans le domaine des technologies de l’information de McCormick, Amit Garg, ont mis en lumière la rapidité avec laquelle l’infrastructure de connectivité bancaire peut
  • devenir extrêmement complexe et rigide, un goulot d’étranglement qui entrave le développement des entreprises dans un contexte où les entreprises évoluent plus rapidement. Ils ont parlé de la façon dont McCormick a tiré parti de la solution de connectivité « as a service » de Kyriba pour réduire considérablement le temps et les coûts d’intégration et d’exclusion des banques et des entreprises de technologie financière, s’adapter rapidement aux nouvelles normes de paiement et redonner aux équipes financières le contrôle des données échangées entre leurs banques.
  • Ramón Tolk et Sandeep Nene de l’équipe trésorerie d’Avery Dennison ont décrit leur parcours au cours des deux dernières années dans la mise en œuvre progressive des solutions de gestion active de trésorerie et des risques de Kyriba. En 2020, ils ont bénéficié d’une efficacité accrue et de contrôles plus stricts grâce à l’utilisation d’une plateforme unique pour les processus de gestion des opérations bancaires internes, de trésorerie et des risques. La plateforme SaaS de Kyriba a permis à leur équipe de ne plus dépendre des équipes IT et d’assurer la transition en douceur vers le télétravail dans le contexte de la pandémie.
  • Yang Xu, vice-présidente principale et trésorière mondiale de Kraft Heinz, a expliqué comment elle a répondu au défi lancé par son PDG de trouver de nouveaux moyens de gérer activement les liquidités. « Lorsque les temps sont difficiles, l’argent est plus que roi », a déclaré Xu. « Pendant les périodes difficiles, vous constaterez la différence notable entre les grandes entreprises qui ont géré leur bilan en faisant preuve de prudence et d’anticipation et celles qui ne l’ont pas fait. »
  • Mike Murray, directeur des initiatives en matière de gestion de trésorerie chez The Coca-Cola Company, a partagé les défis majeurs de la gestion des expositions aux risques de change sur 135 devises et plusieurs filiales. Kyriba a permis à Coca-Cola de connaître ses expositions au détail du compte et d’expliquer pleinement les écarts sur le compte de résultat tout en réduisant leurs coûts de couverture de change et leurs dépenses opérationnelles.
  • Pour Yann Masse, directeur commercial grands comptes chez BPCE Factor, a explicité comment le financement collaboratif de la chaîne d’approvisionnement émergera de la turbulence économique de 2020. Selon lui, « la dimension sociétale est devenue un impératif majeur pour un certain nombre d’entreprises ». BPCE cherche à déployer ces programmes non seulement auprès des entreprises privées, mais aussi auprès des acheteurs publics, car selon Yann Masse, « les pouvoirs publics vont inciter les collectivités et les organismes publics à déployer ces outils collaboratifs de reverse factoring ».
  • Un panel sur « l’intégration bancaire et la connectivité en Inde et en Chine» avec Envision Energy, Danone et le directeur financier de TataSky a souligné que la connectivité bancaire « as a service » peut permettre aux entreprises d’entretenir davantage de relations bancaires sans effort supplémentaire de leur part, entraînant ainsi une diminution des prix et une amélioration des niveaux de service. En outre, les grandes entreprises jouent un rôle clé pour inciter les banques locales et régionales à adopter les formats et protocoles standardisés nécessaires afin de gérer efficacement les centres de paiement.
  • Nicolas Bouclet, trésorier adjoint du groupe Eutelsat, s’est confié sur son expérience avec Kyriba : « Avec Kyriba, toutes les tâches administratives prennent moins de temps […]. Par exemple, nous avons réduit les temps de préparation de nos rapports et nous pouvons fournir rapidement des chiffres fiables grâce aux outils et capacités d’analyses de Kyriba. »

Merci à tous ceux qui se sont inscrits, ont assisté et ont participé à notre premier événement mondial virtuel. Pour ceux qui souhaitent visionner le contenu de l’événement, les 62 sessions sont désormais disponibles « à la demande » ici. Ce sommet virtuel a été un véritable succès et nous avons prévu pour vous un événement encore plus grandiose en 2021. Restez à l’écoute.

Share