En quoi consiste un système de gestion de trésorerie ?

Un système de gestion de trésorerie (Treasury Management System ou TMS) est un logiciel d’entreprise permettant d’automatiser les processus répétitifs de trésorerie souvent effectués manuellement. L’automatisation de ces étapes offre aux directeurs financiers et aux trésoriers une meilleure visibilité sur les positions de trésorerie et de liquidité tout en assurant le contrôle des comptes bancaires, le respect de la conformité, et la gestion des opérations bancaires et financières internes.
En savoir plus

Optimisation de la trésorerie grâce à un système de gestion de trésorerie

Il peut être difficile de connaître la position de trésorerie de votre société, notamment en terme de situation géographique, de devise et de liquidité.

Il n’est pas efficace que des employés soient obligés d’utiliser une variété d’outils et de sources de données pour comprendre la position de trésorerie de l’entreprise. Un système de gestion de trésorerie apporte beaucoup plus simplement la clarté et la visibilité nécessaires à la prise de décisions financières importantes et à la réalisation des objectifs stratégiques.

Système de gestion de trésorerie pour la gestion et les prévisions de trésorerie

Un système de gestion de trésorerie permet d’automatiser la préparation et le rapprochement des positions de trésorerie quotidiennes d’une organisation, avant même que la journée de travail ne soit entamée. La visualisation des positions de trésorerie grâce à la combinaison des soldes bancaires et des transactions avec les flux de trésorerie attendus permet aux utilisateurs d’obtenir des informations en temps réel sur les positions pour l’ensemble des banques, des comptes, des entités et des régions.

Partant d’une position de trésorerie précise, il est plus facile d’établir et d’analyser des prévisions de trésorerie globales pour les prochains jours, semaines, mois ou années par la mise à profit de multiples sources de données, incluant les postes récurrents, les données ERP et les informations historiques.

Cash Accounting

La gestion de trésorerie porte principalement sur la gestion de la liquidité, la gestion des comptes bancaires et les transactions financières. Un système de gestion de trésorerie élimine l’effort fastidieux et les erreurs qu’engendre souvent la comptabilisation dans le grand livre (GL) à travers l’automatisation du processus d’écriture comptable, générant des entrées doubles et multiples à partir des transactions de trésorerie internes et bancaires pour la comptabilisation des flux.

Autres capacités en matière de gestion de trésorerie

Les systèmes de gestion de trésorerie apportent aux directeurs financiers et trésoriers d’entreprise la visibilité et les reportings nécessaires afin d’optimiser la trésorerie, de contrôler les comptes bancaires, de gérer les liquidités, d’assurer la conformité et de surveiller les financements, les placements et les prêts intragroupes.

Gestion centralisée de la trésorerie et opérations bancaires internes

Les organisations peuvent facilement contrôler leur cash pools virtuels et physiques , obtenant ainsi des positions inter-sociétés en temps réel, le calcul des intérêts et les reportings.

Compensations multilatérales

Les systèmes de gestion de trésorerie permettent de calculer les positions pour les factures à payer et les créances nettes pour chaque participant, assurant une gestion de l’exposition aux risques optimisée et une intégration avec les opérations bancaires internes.

Gestion des relations bancaires

La gestion des comptes bancaires, le suivi des fondés de pouvoir, les reportings FBAR et l’analyse des frais bancaires permettent de renforcer le contrôle des comptes bancaires et la transparence des frais des banques.

Transactions financières

Les meilleurs systèmes de gestion de trésorerie du secteur assurent le suivi total des transactions financières de trésorerie avec leur intégration complète dans les modules paiements, comptabilité et prévisions de trésorerie.

Comptabilité et conformité

La génération automatique d’écritures comptables, la prise en charge de toutes les solutions d’ERP en vue d’une intégration automatisée dans le grand livre (GL) et le rapprochement comptable facilitent la conformité aux réglementations internes et sectorielles.